Victor Segalen, Stèles.

 

Cette présentation a été écrite à l'aide notamment de la préface, de la chronologie et de la bibliographie parues dans l'édition 1973 (réédition mai 1995) de Stèles dans la collection Poésie/Gallimard.

 


  


  

  
Aller à : Bibliographie - Victor Segalen - Texte intégral  
  

Présentation de l'ouvrage

  

Présentation de l'ouvrage


L'édition originale des Stèles, 1912.

Stèles est un recueil de poèmes en prose, publié par Victor Segalen en 1912 à Pékin.

Pierre-Jean Remy, dans le sillage d'Henry Bouillier qui a consacré sa thèse à Segalen, considère qu'il est un contresens majeur à faire sur la lecture des Stèles : celui de croire que Segalen est un poète de la Chine, qu'il en est l'interprète ou qu'il s'en est directement inspiré. Selon l'auteur de la préface à l'édition NRF Gallimard, Segalen s'est servi de ce qu'il trouvait en Chine comme de matériau de construction (cf. le titre d'un autre de ses ouvrages, Briques et tuiles), pour exprimer ce qu'il avait à dire. Le poète parle de moule dans lequel il a fondu son art.

Mais quel est ce moule ? Segalen l'explique dans son avant-propos. « Sous les Han, voici deux mille années », les stèles étaient des montants destinés à faciliter la mise en terre des cercueils. On y inscrivait des commentaires en guise d'oraison funèbre. Elles sont maintenant des plaques de pierre, montées sur un socle, dressées vers le ciel et portant une inscription.

Leur orientation est significative. Les stèles donnant au sud concernent l'Empire et le pouvoir, celles vers le nord parlent d'amitié, celles vers l'est d'amour, les stèles vers l'ouest concernent les faits militaires. Plantées le long du chemin, elles sont adressées à ceux qui les rencontrent, au hasard de leurs pérégrinations ; les autres, pointées vers le milieu, sont celles du moi, du soi...

A chaque partie correspond un idéogramme chinois, et une phrase en chinois est portée en tête de chaque poème.

  

  


  


  

  
Choisissez votre profil sonore

Informations sur ce site (nouvelle fenêtre)Phase4.net

Avril 2001.


  

Envoyer un message